Sur le Vif Exposition coloniale. Paris 1931 Degorge et Maurois

  • Sur le vif  exposition coloniale. paris 1931  degorge et maurois
  • Sur le vif  exposition coloniale. paris 1931  degorge et maurois
  • Sur le vif  exposition coloniale. paris 1931  degorge et maurois
  • Sur le vif  exposition coloniale. paris 1931  degorge et maurois
  • Sur le vif  exposition coloniale. paris 1931  degorge et maurois
  • Sur le vif  exposition coloniale. paris 1931  degorge et maurois
145,00 € Ajouter au panier
Ref: ECP5464R Marque: Voyages explorations colonies
Couleur: Taille:
Description:

Sur le Vif  Exposition coloniale. Paris 1931

Degorge et Maurois

Illustrées de 25 lithographies originales, hors texte en couleur de Degorce

Les lithographies ont été tirées par l'imprimerie Lafontaine Paris 

24 pages préfacées par le Maréchal Lyautey

Sous couverture rempliée

Commentaires d'André Maurois

Edité par Degorce 

Année de parution:Juin 1931

L'un des 2000 exemplaires numérotés sur Ingres d'Arches (ex No 766)

A la librairie EOS,56,Rue de La Pompe Paris 

BEL EXEMPLAIRE

Livraison gratuite sur Paris

À propos de l'exposition coloniale de 1931

L’exposition coloniale internationale de 1931 s'est tenue à Paris du 6 mai au 15 novembre 1931, à la porte Dorée et sur le site du bois de Vincennes, pour présenter les produits et réalisations de l'ensemble des colonies et des dépendances d'outre-mer de la France, ainsi que celles des principales puissances coloniales, à l'exception notable du Royaume-Uni, au sein de pavillons rappelant l'architecture de ces territoires, notamment d'Afrique noire, de Madagascar, d'Afrique du Nord, d'Indochine, de Syrie et du Liban. Elle reçut, en même temps que l'occasion pour le parti communiste d'exprimer ses convictions anti-colonialistes, huit millions de visiteurs, venus accomplir « le tour du monde en un jour » selon le slogan de l'époque.

En six mois, trente-trois millions quatre-cent quatre-vingt-dix mille visiteurs se promèneront à travers des temples, des huttes, des souks, les pagodes, des églises, des échoppes de laqueurs, d’ivoiriers et d’ébénistes, en pirogue, ou en car électrique, (le moyen de transport de demain nous disait-on hier), à pied, à dos d’éléphant ou de chameau, et ce sur 110 hectares autour du lac Daumesnil.

Le prix d’entrée fut fixé à 3 francs, 1,50 francs pour les familles nombreuses et les anciens combattants, gratuit pour les soldats en uniforme. Le record d’affluence à l’expo fut atteint le dimanche 4 octobre durant lequel 567.268 visiteurs déambulèrent dans les allées de Vincennes. On pourrait noter que les recettes totales des entrées et des attractions payantes rendent l’exposition coloniale bénéficiaire de quelque 30 millions de francs pour un budget total de 243 millions.

On parle parfois à propos de l’exposition de 1931 d’attractions ethnographique, qu'on a appelle depuis peu, zoo humain . Ce type d’attraction, apparue en France au jardin d’acclimatation en 1877, présentait des groupes humains, enfermés dans des enclos, mise en scène dans un décor exotique.

conditions générales de vente
Copyright 2012-2020 © Bourbon 1860 - Tous droits réservés. Design & Développement par MIDJ DEAL