Les Fruits Exotiques

 
Le Rima  Fruit à Pain ou Madegone

Le Rima Fruit à Pain ou Madegone


Après plusieurs semaines de travaux botaniques dans la baie de la Recherche, en 1793 les navires de l'expédition mirent le cap sur Tongatapu (principale île du royaume de Tonga) où Delahaye reçoit des instructions spécifiques visant à collecter des plants d'arbre à pain de qualité destinés à être transportés sur l'île de France(Ile Maurice). Les plants sélectionnés par ses soins étaient conditionnés dans des caisses en bois rectangulaires dotées de trous pour permettre le drainage et d'un cadre en verre et en grillage pour permettre une régulation de la température. En conséquence, Delahaye collecte à Tonga 200 plants d'arbre à pain, à l'image de ce qu'avait fait David Nelson, jardinier-botaniste du capitaine Bligh sur Le Bounty. Lorsque les Français parvinrent à Surabaya, à Java, seuls 14 plants avaient survécu et ce nombre chuta à 10 lorsque Delahaye arriva à Semarang à quelques 300 kilomètres de distance. Par ses soins et grâce à la technique du marcotage (un moyen de multiplication) il parvint à doubler le nombre de plants avant de quitter Java en janvier 1797 pour l'île de France à bord de la frégate La Régénerée. Il s'occupa des plants lors de la traversée en mer et les confia à son arrivée à Jean-Nicolas Céré au Jardin des Pamplemousses sur l'île de France. Sur l'île, les plants se développèrent jusqu'à son retour en France. Grâce au travail patient et aux soins prodigués à ces plants par Delahaye, l'arbre à pain fut introduit avec succès dans les Indes occidentales françaises. Présent entre mars et avril 1797 sur l'île de France,(Maurice) il collecte 280 spécimens de plantes qu'il numérote et qui viennent s'ajouter à ceux récoltés sur Java et au graines ramassées en Australie. Lorsqu'il quitte l'île en mai 1797, il emporte avec lui une sélection de plantes ornementales qu'il avait prélevées dans les jardins de l'île de France. Lorsque les collections de l'expédition atteignirent finalement Paris, elles remplissaient 36 malles et parmi les plantes vivantes ramenées figuraient deux arbres à pain.

Dessin de Sonnerat

 

 

 

 
Les Letchis

Les Letchis

Les letchis

Le litchi, ou letchi, est un arbre des indes.Son fruit est pulpeux et renferme un noyau., cultivé aujourd'hui en Inde et en Afrique du Sud. Son nom vient du chinois "Li-Tchi". Ce genre ne comprend qu'une seule espèce. Il a été répertorié par le naturaliste Pierre Sonnerat (1745-1814), neveu de Pierre Poivre, lors de son séjour aux Indes orientales et en Chine entre 1774 et 1781. 

Introduit en 1764, sur l' île de la Réunion, Maurice par l'ingénieur Joseph-François Charpentier de Cossigny de Palma.

Au centre un noyau normal et à côté un "petit noyau" , le plaisir suprême ,c'est presque comme gagner au loto.

Il faut choisir les letchis bien rouges  éviter d'en prendre avec la coque sèche.

A propos de Joseph-François de Charpentier de Cossigny de Palma.

Joseph-François Charpentier de Cossigny est le fils de Jean-François Charpentier de Cossigny, ingénieur de la Compagnie française des Indes orientales. Il est par ailleurs le cousin de David Charpentier de Cossigny (en), qui fut gouverneur des Indes françaises, gouverneur de Bourbon puis gouverneur général des Mascareignes.

Il effectue un long voyage d'étude en Chine, au Bengale entre 1751 et 1752 avant de rejoindre son père à Pondichéry en 1753. Il occupe plusieurs charges royales entre 1757 et 1762 (où il se rend à Java pour une mission politique). Il fonde sur l'île Maurice le domaine de Palma en 1764. En 1773, à l'occasion d'un séjour à Paris, Joseph-Francois Charpentier de Cossigny, savant et homme politique, avait demandé au ministre des Colonies le droit de fonder une Chambre d'Agriculture à l'Isle de France (aujourd'hui Maurice). La demande fut rejetée, Cossigny étant considéré comme un "agitateur" par les autorités, et l'établissement d'un corps représentatif étant vu comme une interférence avec l'autorité directe du ministère. En 1774, Joseph-François Charpentier de Cossigny est élu correspondant de l'Académie des Sciences. Cossigny s'installe en 1776 à l'île Maurice (isle de France), où il est chargé d'une plantation de bois noir, des poudreries de l'île et s'occupe de la création de plusieurs jardins d'acclimatation d'espèces fruitières importées. Il y reçoit notamment le botaniste envoyé par la Cour impériale autrichienne, Franz Boos en 1787-1788, lorsque ce dernier est invité à travailler au jardin royal de Pamplemousses par Nicolas Céré, son directeur.

En 1789, Cossigny est élu député à la Constituante et il regagne la France, il ne retourne sur son Isle-de-France natale qu'en 1800, envoyé par Bonaparte pour y annoncer l’avènement du régime consulaire. Il dirigea ensuite la fabrication de la poudre à canon à Port-Louis, où, en homme de progrès, il employait des esclaves en les salariant comme des hommes libres. Ceci lui valu le courroux des colons et il rentra à Paris où il se consacra à ses travaux scientifiques. Il s'installe en 1801 à Arpajon. Il entra dans la section botanique du jeune Institut de France en 1803, et il meurt à Paris en 1809.


 
Le Tamarin (Tamarindus indica)

Le Tamarin (Tamarindus indica)

Le Tamarinier est une espèce largement répandue dans la zone tropicale sèche. C'est un arbre au feuillage d'un vert intense qui peut atteindre 30m et vivre plusieurs siècles. Il fut introduit il y a fort longtemps en Inde puis dispersé par les Croisés et les Arabes dans le monde tropical et subtropical. C'est un arbre considéré comme sacré en Inde et dans plusieurs états africains. Son nom en Wolof -Dakhar- aurait été selon certains, à l'origine du nom de la ville de Dakar. Il est actuellement cultivé dans de nombreux pays. Le fruit du Tamarinier est surtout utilisé en médecine traditionnelle pour ses vertus laxatives et fébrifuges. Son action laxative est douce et convient de ce fait aux enfants. L'écorce du Tamarinier possède également d'importantes propriétés cicatrisantes et hémostatiques. Pour ce besoin, les tradipraticiens Sénégalais l'utilisent en association avec les fruits d' En décoction, macération ou sirop, la pulpe du fruit est prescrite dans les cas de néphrite aigüe ou de blennorragie. Dans la zone Caraïbes, l'infusion de feuilles de Tamarin associées à celles du Manguier est utilisée pour lutter contre l'hypertension artérielle. Dans la pharmacopée moderne, on le trouve sous forme de gélules comme laxatif doux en association avec la poudre de feuilles de Séné. La pulpe de tamarin est également utilisée en extrait mou acqueux (solution gingivale) en stomatologie comme anti-inflamatoire. (Vidal)

 

 
Le Corossol

Le Corossol

Il mesure jusqu'à 30 cm de long et peut peser jusqu'à 2,5 kg. Son aspect extérieur est d'un vert sombre du fait de son écorce piquée d'épines et sa chair est blanche et pulpeuse avec des graines noires indigestes. Au Brésil et en Guinée, ce fruit est appelé graviola, à l'Ile de la Réunion, sapotille (qui vient du nom du fruit en Inde, Sapadille). Au Mexique comme à Londres, on le trouve sous forme de jus de "Guanabana". En Indonésie, on l'appelle sirsak (du néerlandais zuurzak) ou nangka Belanda ("jacquier hollandais") et en Malaisie, durian Belanda ("durian hollandais"), ce qui laisse entendre que ce fruit a été introduit dans la région par les Hollandais. Alors qu'il est d'un goût bien différent, le corossol est parfois confondu avec la pomme-cannelle ou avec l'asimine (pawpaw en anglais), fruit d'une autre espèce d'annonacée.

 G. Sévereyns (Lithogrphie)

 
Bananes Plantin

Bananes Plantin

A venir

 
Zatte

Zatte

A venir

 
Le Queen Victoria

Le Queen Victoria

A venir 

Gravure de 1870 

 
Grenade (PUNICA GRANATUM BLANCO)

Grenade (PUNICA GRANATUM BLANCO)

Les graines de la taille d'un grain d'orge,entouré par une substance gélatineuse rouge donne un jus savoureux, acidulé, légèrement sucré, sont comestibles et frais. Ils sont utilisés en médecine ) La racine, ) les fleurs, ) la peau du fruit, ), le jus de graines. Après l'ancien Dioscoride, Pline et Celse, après les répétitions Buchanan à Calcutta et Fleming sur l'île de Java, Bernardino Antonio Gomes a publié un mémoire sur ses vertus de tenífugas Romeira et fait état ​​de 14 cas de guérison, obtenus en appliquant écorce de cuisson racine. Le traitement est facile. Se compose d'une décoction de deux onces de frais écorce de la racine de Romeira en 1 livre et demie d'eau, réduit à 1 livre.

Est administré en trois doses, avec un intervalle de 1 heure pour chaque dose, les malades qui ont coseguiram expulser les ténias. L'écorce séchée est moins actif et d'échouer. Poudres et extrait pilules sont prises remèdes infidèles. Les fleurs ont appelé Citrus Dioscoride par les pharmaciens et Banister ne sont pas vermifuge, mais astringent. La cuisson doit être très en cas de gonorrhée muqueuses, diarrhée chronique et une hémorragie passive. L'écorce du fruit est épais 1-2 lignes, ou appelez Malicorium Malicório, jaune rougeâtre, inodore, amère, contient beaucoup de tanin et de l'huile volatile. Convient astringent et les arts. Depuis les temps anciens, son utilisation est connue pour le tannage des peaux et de l'encre de colorant avec une belle incarné les marroquins et guépards communes. Le fruit, Malum Punicum des anciens, a la forme d'une belle pomme. Le jus de la graine est frais et tempéré, est administré à febricitantes dans les pays chauds et mélangée à du sucre et de l'eau, il est une limonade délicieux tandis que dans les cas de très cardialgies et l'inflammation de l'organe urinaire. Combinez bonbons, confiserie, la crème glacée avec des fruits Romeira, préparations qui plaisent au palais. Le vin que l'ancienne préparation du vin de Pallade, avait une bonne réputation, et aujourd'hui encore, son travail ne doit pas être rejeté.

 
Les Ananas

Les Ananas

Propriétés:Le fruit donne un jus, qui s'unit avec un peu d'huile d'amande douce, est excellent, selon le Père Labat, pour expulser l'air dans les intestins. Le fruit est réputé réfrigérant et diurétique. Certains Brésiliens recommandent l'ananas contre les calculs et autres maladies de la vessie. Selon le Dr da Silva Maia, son utilisation sert à expulser le sable. M. Ezekiel Correa dos Santos, le pharmacien distingué, prépare un vin d'ananas, un bon tonique pour les convalescents. 

Jeune femme avec parasol et ananas

Aquarelle sur papier

Musée Maritime de Greenwich

Anonyme vers 1840

 

 

 
Les bananes

Les bananes

A venir

 
Coco Fesse

Coco Fesse

Noix de coco,double,l'un des plus gros fruits du monde.Jusqu'au XVIIIe siècle on supposait qu'elle poussait dans la mer d'ou son nom "Coco de mer".En réalité le coco fesse provient de l'ile praslin(archipel des Seychelles). Il est à l'origine de l'expression "cucu la praline".

POSSESSION  des iles Seychelles

1er NOVEMBRE 1756

L'an mil sept cent cinquante six le lundy premier jour de Novembre au matin, nous Corneille Nicolas Morphy Capitaine de la frégate de la Compagnie des Indes, le Cerf, commandant de l'expédition des découvertes, officier de la dite frégatte et Capitaine de LA GAULETTE le 8t. Benoît. En conséquence des ordres qui nous ont été donnés par Monsieur Magon Directeur commandant général des Isles de France et de Bourbon,(Maurice,Réunion) nous étant rendue le sixième du mois de Septembre de la présente année à la rade d'une Isle d'environ vingt lieues de circuit, situé par quatre degrez trente minuttes de latitude meridionnalle, et cinquante deux degrez trente minuttes à l'orient du méridien de Paris. Le jour suivant ayant découvert un beau Port dans son récif, environné de sept Isles vers l'Est, dans lequel le neuvième du même mois ayant entré le vaisseau, nous nous sommes appliqué à visiter toutte l'isle tant au costes et dans l'intérieur que sur les .montagnes, et par la beauté des bois dont elle est toutte couverte, la bonté de son Port dont nous avons levé le Plan, 6t dans lequel on peut mettre en suretée cinquante vaisseaux de guerre du premier rang, y careiner et radouber toutte sorte de vaisseaux. Nous sur ces avantages considérées, jugeant qu'elle pourra estre utile à l'Etat, avons fait maçonner une pierre sculptée aux armes de France sur un grand roche faisant face à l'entrée du Port, et élever au dessus un mât auquel ce matin au lever du soleil ayant fait arborer le Pavillon du Roy, nous l'avons saluée par trois salves de Vive le Koy, et par une décharge de neuf coups de canon du vaisseau. Et selon l'ordre de Monsieur Magon Directeur commandant général des Isles de France et de Bourbon, nous avons pris possession de la ditte Isle et de son Port au nom du Roy et de la Compagnie des Indes, sous le nom d'Isle Seychelles. En témoins de quoy nous avons signée le présent pour servir et de valoir ce que de raison.

Fait au Port de l'isle Seychelles 

 
Grenadille(fruit de la passion,Maracuja) Michel Étienne Descourtilz

Grenadille(fruit de la passion,Maracuja) Michel Étienne Descourtilz

La grenadille (Passiflora edulis) est une plante grimpante de la famille des passiflores (Passifloraceae)

Les fruits sont mûrs quand leur peau est légèrement fripée.

Utilisation:riche en vitamine A et vitamine C est utilisé frais comme fruit ou en salade de fruits, mousse, sorbet, cocktail, jus ou sirop.

Michel Étienne Descourtilz(1776-1836) à une formation de chirurgien, après quoi, à la suite "de son mariage avec la fille de Rossignol-Desdunes, qui avait plantations dans l'Artibonite, il est allé à Saint-Dominique (Haïti) en 1798" ( Pour le présent travail, Michel Descourtilz d'abord concentré sur les propriétés médicinales des plantes (les différentes plantes sont apparemment disposées selon ces propriétés), et puis aussi inclus les plantes offrant des possibilités commerciales; mais enfin la variété de la flore tropicale est telle que le travail, avec les 600 plaques après son fils, est devenu, majoritairement, une célébration de la beauté de la flore de la région.

Ne vous méprenez pas que Descourtilz était un prisonnier de Dessalines . Il a réussi à s'échapper lors d'une bataille .

C'est le général Pierre Thouvenot qui lui a permis de trouver un passage sûr à la France de préserver ses œuvres artistiques . Il était juste que le canon a annoncé le départ du navire , La Torche , que le port a été incendiée , engloutissant une grande partie de ses œuvres d'art et d'histoire naturelle . Il est resté en France en tant que médecin , écrivain et membre actif de nombreuses communautés scientifiques.

 

 
Le Cacao

Le Cacao

A venir:l'histoire du cacao

Maria Sibylla Merian (née le 2 avril 1647 à Francfort-sur-le-Main, décédée le 13 janvier 1717 à Amsterdam) était une naturaliste et une artiste-peintre.

Longtemps méconnue, elle est aujourd'hui considérée, en raison de la qualité de son œuvre artistique et scientifique, comme une importante figure de l'histoire naturelle de son époque. L'Allemagne redécouvrit son travail et lui rendit hommage au XXe siècle, en particulier en apposant son portrait sur les derniers billets en Deutsche Mark.

 

conditions générales de vente
Copyright 2012-2019 © Bourbon 1860 - Tous droits réservés. Design & Développement par MIDJ DEAL